· Conseil

L’hypersensible représente 15 à 20% de la population . Elle a une journée nationale le 13 janvier. Encore méconnu à ce jour, pour ma part, je n’en avais jamais entendu réellement parlé, la première fois qu’on me l’a été évoqué, c’est en 2018, lors d’une séance dans le fauteuil rouge du médecin pendant mon burn out. Je découvre que j’en suis touchée. Tout prend un sens quand je regarde derrière moi mon enfance, ma jeunesse et ma vie d’adulte dans le monde professionnel. Je mets les mots sur des maux.

Qu’est-ce que l’hypersensibilité ?

L'hypersensibilité est un trait de caractère qui s'exprime à travers une sensibilité singulière. Les hypersensibles ressentent, beaucoup plus intensément que la moyenne, les informations de leur environnement, leurs émotions propres et celles des autres. 

Cette caractéristique peut amener les individus à vivre dans la souffrance de se sentir incompris, car leur fonctionnement diffère totalement de celui des autres. Une sensibilité extrême souvent incomprise, dérange parfois, autant dans l'éducation que dans la vie en société. Elle est souvent reprochée, ignorée, écrasée et étiquetée.

On dit souvent à ces personnes : « Tu es trop à fleur de peau » « Tu prends tout à coeur » « Tu es trop sensible » « A ton âge, tu dors trop » « Tu es trop timide »….

Et les personnes ayant cette caractéristique se disent souvent : « Pourquoi mes émotions sont si fortes? » « Je suis toujours fatiguée » « Je suis trop sensible » « Je me sens prisonnier des exigences des autres »

Ce n’est pas reconnue comme une maladie. On ne guérit pas de son hypersensibilité, on apprend à vivre avec ! On peut travailler sur ce sujet avec un psychiatre ou un coach. 

Quels sont les signes les plus connus de l’hypersensibilité ?

éponge – casanière – solitude – tristesse – intuition – submergé par les émotions – perfectionniste – mal-à- l’aise- anxiété – vulnérabilité – pleurer – sensibles aux : bruits, odeurs, lumières, toucher – empathie élevée – créativité

Décalage : impression de vivre dans ses pensées ou dans ses émotions, de ressentir plus intensément les choses

Tendance à la dépression ou à l’anxiété : S’il y a eu des traumatismes passés ou des situations actuelles diffciles

Mental agité : analyse du monde constant, curiosité, attentif aux détails

Sensibilité des sens : tout particulièrement l’ouie

Emotivité forte : sentir les émotions des autres, vivre le yo-yo d’émotions

Souvent on ne sait pas qu’on possède cette caractéristique, on cherche à lutter contre ses émotions, à les camoufler, on s’inflige beaucoup de choses douloureuses. Pourtant, pour vivre bien avec son hypersensibilité, le meilleur moyen est tout d’abord de prendre conscience que c’est loin d’être un handicap mais en réalité, un super atout.

Par exemple, les émotions de joie, de bonheur et d’amour sont vécues intensément. Vos émotions sont plus fortes face à la beauté de la nature, de l’humain, par tout ce qui vous entoure. Il faut accepter les émotions, les laisser s’exprimer, ne pas les bloquer, ne pas en avoir honte. L’émotion gagne souvent, la lutte est une souffrance bien souvent alors laissez-lui sa place. Ecoutez et rassurez vos émotions.

Survivre dans le monde professionnel

Le monde professionnel peut être particulièrement hostile pour les personnes touchées par cette caractéristique. Ces profils ont besoin d’évoluer dans un environnement professionnel bienveillant, amical, solidaire, gouverné par l’entraide et le plus éloigné possible des conflits, commérages et jeux politiques. Voir ci-dessous les pistes pour vivre mieux dans cette sphère.

Soyez fiers de votre sensibilité,
car elle vous demande sans-cesse de vous accomplir

Les pistes pour vivre en harmonie avec son hypersensibilité

Vous pouvez explorer ces pistes :

  • Travailler sur son lâcher prise 
  • Il faut faire de la visualisation positive pour travailler le positif et faire diminuer votre dialogue intérieur négatif qui pousse à l’anxiété et à la dépression
  • Accepter l’échec, ne pas avoir peur de l’échec (coaching)
  • Travailler son estime de soi (coaching)
  • Faire de la sophrologie pour améliorer la respiration (apaise, permet d’apprendre à gérer les émotions), la méditation est aussi un bon moyen
  • Les massages souvent les zones : dos, nuque, coudes, épaules
  • La luminothérapie (lutter pendant la période hivernale, favoriser un meilleur sommeil)
  • Aromathérapie : ylang-ylang, camomille, néroli, bigaradier
  • Pratiquer une activité sportive, artistique pour extérioriser
  • N’oubliez pas de faire des pauses fréquentes dans votre journée pour vous isoler, se ressourcer et libérer certaines tensions
  • Apprendre à dire Non, pour ne pas se laisser submerger par les demandes (coaching)

Les lectures si vous souhaitez en apprendre encore davantage

  • A fleur de peau de Saverio Tomasella
  • Hypersensibles mieux se comprendre – Elaine Aron
  • Le cahier d’activité des hypersensibles - Elaine Aron
  • Mon hypersensibilité est ma force – Judith Orloff
Il existe pleins de lecture sur ce sujet, à vous d'aller explorer et n'hésitez à venir les partager par ici

La chercheuse Elaine N. Aron s’est penchée sur le sujet au début des années 1990, elle a consacré de nombreuses études et plusieurs ouvrages à ce sujet, dont "Ces gens qui ont peur d’avoir peur : mieux comprendre l’hypersensibilité"….

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK