Revenir au site

Oser l'entreprenariat

· Conseil

Voici 5 conseils pour n'avoir qu'un pas à faire

1- Oser, je ne vous le dirai jamais assez.

J'ai fait un bac STG, un BTS assistante de direction, puis j'ai fait une pause pendant un an, ne sachant pas quoi faire réellement. J'ai décidé de faire 3 ans d'études RH, j'ai contracté un très gros crédit, "mais tu es dingue" Je peux vous dire qu'on ne misait pas un kopeck sur moi et mon avenir. J'étais la première d'une grande famille à me lancer dans ce parcours d'études. J'ai travaillé en entreprise pendant 12 ans pour me rendre compte que je ne trouvais pas ma place. Je me suis lancée dans l'entreprenariat car j'ai OSÉ tout quitter, j'ai osé croire en moi.

Chacun à un parcours différents, qu'il soit fait ou pas d'un parcours d'études. En France, il ne faut pas le nier on est accro aux diplômes supérieurs, comme pour se rassurer. Certains n'ont pas faits d'études et on ne peut rien n'envier à leur réussite. Ils sont entreprenants, dingues de leur travail, ils prennent des risques. Cela ne s'apprend pas dans les manuels scolaires. On les appelle les "autodidactes"

François Pinault
François Pinault a l'une des success-stories les plus impressionnantes au monde. Né en Bretagne dans une famille spécialisée dans le commerce du bois, l'homme d'affaires quitte l'école à 16 ans avec un profond dégoût pour le système éducatif français. À 26 ans, il reprend la petite entreprise de son père et la baptise Établissements Pinault. Dix ans plus tard, il la revendra 25 millions de francs. En 2012, il était la 59e fortune mondiale avec un patrimoine estimé à 8,1 milliards d'euros.

Christian Estrosi
Surnommé le "motodidacte", Christian Estrosi a abandonné le lycée pour entamer une carrière de pilote de Grand Prix motocycliste. Élu conseiller municipal de Nice en 1983, à seulement 28 ans, il enchaîne ensuite plusieurs mandats dans sa région d'origine. Il sera ministre chargé de l'Industrie de juin 2009 à novembre 2010.

Michel Drucker
Cancre dans une famille où il était de bon ton d'être énarque ou médecin, Michel Drucker quitte l'école (et le domicile familial) avant d'avoir obtenu le baccalauréat. Au début des années 60, il entre à l'ORTF comme commentateur sportif et ne tarde par à remplacer Thierry Roland et Jean-Michel Larqué, partis sur TF1. Quittant la radio pour la télé, il entre chez TF1 au milieu des années 70 avant d'être embauché sur Antenne 2 (depuis devenu France 2) où il fait désormais parti des meubles.

"Oser est le commencement de réussir". Raymond Brucker ; Maria (1841)

2- Ne laissez pas les autres vous dire ce que vous pouvez ou ne pouvez pas faire. Nous seuls détenons le pouvoir de choisir… et l'aide des autres est parfois nécessaire.

Combien de fois, j'ai entendu dire, "tu n'y arriveras pas" "pourquoi tu veux tout quitter" tu as la sécurité, pourquoi partir"...

L'entourage personnel ou professionnel pensent souvent que leurs conseils sont bons pour nous aider à choisir ou à sauter le pas vers l'entreprenariat. Ils transfèrent souvent leurs peurs ou leurs envies sur vous. Ils n'ont peut-être pas les mêmes capacités que vous à franchir le cap. Vous êtes le.la seul.e à savoir si vous avez les ressources pour aller au bout de votre chemin, de votre objectif. Ne soyez pas à frein pour vous, et ne laissez surtout pas les autres vous freiner.

Ce n’est pas ce que les autres pensent de vous qui est important, c’est ce que vous en faites…

3- laissez place à votre curiosité, elle vous amènera vers votre créativité

Etre créatif, c’est d’abord éliminer toutes les pensées qui nous empêchent de nous mettre en action.

Ne vous freiner jamais, observez autour de vous, une simple visite chez votre grand-mère peut vous donner une idée. Un mot, une chanson, un appel, une visite dans un musée, un spectacle, une balade peut vous donner l'idée. S'inspirer, ouvrez votre curiosité, elle vous amènera vers la réussite. La bonne idée se cache partout ! Tout peut être revisité, amélioré, alors soyez audacieux, imaginatif. Tout doit être propice à stimuler votre réflexion.

4- Prenez des risques

Ne vous laissez pas guider par vos peurs, il faut parfois prendre des risques pour se lancer dans l'entreprenariat. La sécurité financière? Posez-vous la question, si c'est réellement le sujet?

Entreprendre est un risque mais il peut s'étudier, s'évaluer. Vous avez envie d'entreprendre ? il faut travailler sur vos "fausses" peurs et ensuite passer à l'action en posant son projet. Etudiez-le, franchissez les étapes une à une. Entourez vous des bonnes personnes. Entreprendre c'est aussi échouer. l'échec n'est pas négatif, il peut ouvrir d'autres portes.

exemple :

Michael Jordan : il s'est fait virer pendant son adolescence de son équipe de basket. Jordan avait le cœur brisé. Il voulait arrêter le sport. Il remercia sa maman de l’avoir poussé à relever le défi de se battre malgré cette immense déception,il a persévéré et on connaît tous sa gloire

5- vous êtes unique, vous avez du talent

Chacun de nous est différent, on a tous des talents. Cultivez votre différence en mettant en avant votre talent et pas celui de votre voisin. Vous doutez? Regardez derrière vous vos réussites. C'est grâce à votre talent. Le talent est une capacité, un don, une disposition souvent naturelle et parfois acquise.

Comment rechercher son talent, posez-vous ces questions :

- qu'est-ce que vous faites avec plaisir?

- que faites vous avec facilité?

- que faites vous sans avoir le sentiment d'être fatigué?

- que faites vous sans avoir l'impression d'avoir perdu votre temps?

"On ne devient pas champions dans un gymnase. On devient champion grâce à ce qu'on ressent; un désir, un rêve, une vision. On doit avoir du talent et de la technique. Mais le talent doit être plus fort que la technique". Mohammed Ali

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK